;

James Bidgood, Vintage 02, C-print, 1963

9 x 9 cm
tirage vintage C-Print

JAMES BIDGOOD

Exposition Personnelle
Curateur associé: Christophe Langlitz

Présentation en exclusivité d'une quarantaine de tirage vintage de 1963

Au début des années 90 j’assistais à une projection dans une salle d’art et d’essai de Saint Michel du film anonyme « Pink Narcissus » et cela fut alors une découverte esthétique déroutante et de surcroît intrigante car d’auteur inconnu.

Lorsqu’en 2010 l’artiste américaine Laurie Simmons me parla pour la première fois du travail de James Bidgood je fus immédiatement saisi par ces photos datant des années 60 qui faisaient écho à ce film vu des années plus tôt et dont il était devenu alors public qu’il en était également l’auteur.

Ce fut émouvant et excitant de pouvoir à la fois mettre un nom sur ce film et de découvrir ce même univers sur photos.

Plusieurs années furent nécessaires pour que ce projet d’exposition prenne forme afin de pouvoir sélectionner et montrer les tirages vintage de cet artiste reclus et trop oublié par le monde de l’art.

Tout cet univers, ces décors si riches en détails mêlant à la fois érotisme, onirisme, fantastique et kitsch ont été créés par James Bidgood seul dans son appartement New-Yorkais où il filmait son comte fanstastique. Cette esthétique s’est depuis répandue dans différents domaines artistiques et a influencé plusieurs artistes reconnus.

Alors même si aujourd’hui James Bidgood est invité à des projections de son film lors de colloques ou de festivals et que son oeuvre a retrouvé depuis peu le chemin des galeries d’art il est encore largement méconnu et il était important de le remettre son oeuvre en lumière, de montrer son travail historique aux collectionneurs ainsi que de diffuser son film afin de lui rendre un peu ce qui lui est dû.

James Bidgood vit toujours à NY, downtown. Cette exposition n’aurait pas été possible sans l’aide précieuse de Kelly McKaig qui s’occupe de promouvoir l’oeuvre de Bidgood depuis plusieurs années.

Christophe Langlitz, décembre 2016

EXPO 6/01 > 4/03/2017
Vernissage: Jeudi 5 janvier 2017
18h > 21h
Galerie Mathias Coullaud

Galerie Mathias Coullaud