;

Private Choice, sélection d'oeuvre d'art contemporain

exposition durant la Fiac dans un appartement privé
;

Vue in stu - Private Choice 2016

© Courtesy Private Choice
;

Zoulikha Bouabdellah Afrita Hanem 1 2010-2015

Sérigraphie 47 x 71 cm
© Courtesy Galerie Mathias Coullaud

PRIVATE CHOICE 2016

Zoulikha Bouabdellah
Exposition collective
Sur invitation uniquement

Exposition de 3 oeuvres de Zoulikha Bouabdellah dans un appartement privé pendant la FIAC. 

Lieu tenu secret - Uniquement sur invitation 

Cette série est inspirée d'un film Egyptien de référence, Afrita Hanem (Madame la diablesse en français) 

Lien vers la scène du film dont Zoulikha c'est inspiré: https://www.youtube.com/watch?v=jOlnuZsGKt4

Afrita Hanem (Madame la diablesse) est un film réalisé en 1949 par Henry Barakat. 

De ce film, Zoulikha s'intéresse à la scène de séduction entre une sorte de génie, une femme séduisante qui séduit l'homme par une danse. Ici, au regard de la censure de l'image et des rapports homme/femme de l'époque, cette scène évoque la séduction, le rapport amoureux et charnel entre un homme et une femme, où, le rapport fini comme un rapport classique, par le sommeil. 

Ici, l'artiste défend à nouveau la libéralisation de la femme, notamment musulmane. 

L'aspect féminin est accentué par le choix du motif de la dentelle qui évoque un attribut féminin de séduction, de même que les paillettes. 




Les sérigraphies fonctionnent en 3 temps: 

Afrita Hanem 1: Rencontre entre les deux protagonistes le Génie (Kahramana) et l'homme (Asfour)

Afrita Hanem 2: Scène de séduction, danse du génie, trouble de l'homme 

Afrita Hanem 3: Scène de conclusion, repos après "l'acte". 






SALON 17/10 > 23/10/16
Appartement privé, Paris 
Lieu tenu secret