;

Zoulikha Bouabdellah, Envers-Endroit, Capture Vidéo 2

Envers // Endroit, Vidéo-Installation,Ed3 + 2EA
© Zoulikha Bouabdellah // Courtesy Galerie Mathias Coullaud

EN TOUT MODESTIE - ARCHIPEL DI ROSA

Zoulikha Bouabdellah
Exposition collective

Notre artiste Zoulikha Bouabdellah participe à l'exposition "En toute modestie - Archipel di Rosa" au Musée international des Arts Modestes de Sète.

Pensée comme un portrait en creux d’Hervé Di Rosa, artiste et directeur du MIAM, l’exposition "En toute modestie - Archipel di Rosa" réunit les œuvres d’artistes issus d’un panthéon personnel (Jérôme Bosch, Henry Darger, Pierre Molinier), celles de ses contemporains (Eugène Leroy, Jean Dubuffet, Peter Saul, ORLAN), mais aussi les œuvres d’artistes qui poursuivent, étirent et réactivent les arts modestes (Lucien Murat, Agathe Pitié, Sarah Tritz). Les œuvres créent des passages entre le passé et le présent, entre les cultures, les géographies, les formes et les langages. L’exposition s’articule comme un archipel, généreux et foisonnant, au sein duquel dialoguent les arts modestes et l’engagement d’un artiste.

La vidéo-installation  "Envers-Endroit" de Zoulikha Bouabdellah y est donc exposée du 4 février au 17 septembre 2017.

Elle se compose d'une superposition dans un même plan, de mises en scène inspirées de tableaux ayant marqué l’histoire de l’art : Olympia d’Édouard Manet (1863), Gabrielle d’Estrées et une de ses soeurs de l’École de Fontainebleau (1594) et Les Trois grâces de Raffaello Sanzio (1505). Le projet de vidéo Envers/Endroit prolonge un travail plastique entreprit il y a deux ans. Le point de départ est une série de collages réalisés à partir de reproductions de peintures. Chaque image, qui constitue le détail d’un tableau, est découpée selon le schéma traditionnel des tapis orientaux, composé d’une bordure, d’un champ, d’écoinçons et d’un médaillon central.

A travers ces collages jaillit l’idée d’une écriture nourrie par l’existence, un langage à travers lequel s’articule en permanence l’acceptation du monde et sa contestation.

Le projet se présente sur deux écrans, en diptyque. Cette division-fusion interroge deux conceptions différentes de fabrication de l’image : l’une figurative, l’autre abstraite. Au-delà de la dichotomie dans la définition de l’image, le projet entend générer une syntaxe plus complexe en mettant à l’épreuve la nature même du phénomène visuel.















HORS LES MURS 04/02 > 17/09
Vernissage le 03/02
Musée international des Arts Modestes

Musée international des Arts Modestes

T +33 33 (0) 4 99 04 76 44