Jean-Jacques LEBEL, Esprit de sel, 1990-2017, assemblage n°45, 31 x 47 cm

© Louis Delbaere / Courtesy Galerie Mathias Coullaud

Jean-Jacques LEBEL, Séduction, 1990-2017, assemblage n°1, 19 x 14,5 cm

© Louis Delbaere / Courtesy Galerie Mathias Coullaud

Jean-Jacques LEBEL

Jean-Jacques LEBEL

Artiste au multiples techniques, personnalité fédératrice et instigatrice de nombreuses manifestations collectives, Jean-Jacques Lebel est une figure incontournable de la scène artistique depuis les années 1960. Il est notamment connu pour être le premier organisateur de happenings en Europe. 

Repères biographique

1936 Naissance à Paris 
1940-1944 il vit à New-York où ses parents s’exilent pendant la Seconde Guerre mondiale. Il fait la rencontre décisive de trois artistes: Billie Holiday, Marcel Duchamp (dont son père, Robert Lebel, sera le premier biographe) et André Breton. 
1955 publication de Front unique, revue d’art, de poésie et de politique à Florence. Premier exposition. Rencontre avec le peintre d’origine islandaise Erro. 
1960-1961 après un passage turbulent chez les surréalistes, organisation à Paris, Venise et Milan, de l’Anti-Procès, manifestation collective et itinérante rassemblant une soixantaine d’artistes prenant position contre la guerre d’Algérie et la torture. Le Grand tableau antifasciste collectif, réalisé par Enrico Baj, Gianni Dova, Roberto Crippa, Erro, Antonio Recalcati et lui-mêmee, est censuré par la questure de Milan pendant plus de vingt ans. 
1964 création du Festival de la Livre Expression
1965 première anthologie des textes de ses amis de la Beat Generation (William Burroughs, Allen Ginsberg, Gregory Corso…), qu’il à traduits en français. 
1966 publication de son premier essai français sur l’art du happening. 
1979 co-création du Festival international Polyphonie qui promeut le travail de plusieurs centaines d’artistes à travers le monde, encore aujourd’hui. 
Années 1990 - 2000 nombreux projets collectifs et personnels. Publication de nombreux ouvrages de référence et réalisation de films. 
2009 - 2010 Présentation d’une grande partie de sa collection à la Maison Rouge - Fondation Antoine de Galbert, à Paris 

Une exposition protéiforme et rhizomique du travail de Jean-Jacques Lebel est en préparation à Paris pour février 2018 au Musée National d’Art Moderne/Centre Pompidou, et au Palais de Tokyo.

Collections publiques
Musée National d’Art Moderne / Centre Pompidou, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris, la Galleria Nazionale d’Arte Moderna de Rome, le Ludwig Múzeum de Budapest, le Musée d’Israël de Jérusalem (collection Arturo Schwarz), le Museo Vostell de Malpartida, le Museu Colecção Berardo à Lisbonne (Portugal), le Musée d’Art Contemporain de Barcelone (MACBA), le Museum Kunst Palast de Düsseldorf, le Musée de Graz, le Musée des Beaux-Arts de Montréal, The N.Y.U. Grey Art Gallery (New York), le Musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun, le Musée d'Art Moderne d'Alger, le Musée des Beaux-Arts de Nantes, etc. ...
Vit et travaille à Paris
Date de Naissance 1936

Jean-Jacques LEBEL

Jean-Jacques LEBEL